Les innocentes

le 20 février 2016

LES INNOCENTES film d’ Anne Fontaine

« – Dur ! Dur ! J’ai eu du mal à tout regarder ! Comment ces femmes peuvent-elles encore croire en Dieu après une telle épreuve ?

-Tu sais pour moi c’est un film de femme pour les femmes qui exprime la solidarité féminine. Des images fortes et des chants apaisants dans la grisaille du couvent permettent de supporter l’horreur décrite, j’y vois aussi l’apprivoisement mutuel de ces femmes [examens génicos impossibles très actuels pour les femmes soumises au fanatisme religieux].

-Moi j’entends en sous-titre: « La Maman et la Sainte  » comme il y a eu « La Maman et la Putain » où le propos tourne autour du corps de la femme, de celui qui appartient à Dieu, de celui dont disposent les hommes mais aussi de celui qui lui appartient à travers le rôle de Mathilde joué magnifiquement par Lou de Laâ

-Non ce n’est pas que souffrance ce film: on y parle d’histoires d’amour, les acteurs sont excellents et la fin pleine de vie. J’ai été très touchée. »

« Les Deux »