Haïku Le cœur pénétré La lumière souffle le voile L’être immuable S (…)+7 Le cognac pénétré La lumière souhaite la voirie L’étrillage immuable   La cohue pénétrée La lumière soule le vol L’étron immuable   Le coin pénétré La lumière soumet le volatile L’eucalyptus immuable   Le col pénétré La lumière soupçonne le volet … Lire la suite

Haïku. Lampion rougeoyant Annonce de l’an nouveau Le cœur nippon bat. S+7 Län* rougeoyante Annotation de l’anacardier** nouveau Le coffre*** nippon bat.   Lancement rougeoyant Annulaire d’ anagenèse° nouveau La cogitation nippone bat.   Lance-torpille rougeoyante Anoblissement de l’analecte°° nouveau Le cogne°°° nippon bat.   Landau rougeoyant Anomalie de l’analphabète nouveau La cohabitation nippone bat. … Lire la suite

  Lampions et guirlandes Ciel en arc – en ciel Trou noir, nuit froide   S+7 Lançage et guppys Cigarillo en feuillantine Trouille noire, numéro froid   Lanceur et gymkhana Cime en feuilletis Troussage noir, numismatique froide   Land art et gynécologie Cimier en feutre Trou-trou noir, nuptialité froide   Langage et gypsophile Cinéma en … Lire la suite

Les lueurs d’esprit, Se maintiennent suspendues. Tout le monde attend. (S…+7) Les luisances de l’esprit Se maintiennent en esquive, La mondiovision attendra.   Lumineuse d’esprit, Elle maintient la suspicion. Le monétaire, ça tend.   Les luminosphères sans esprit, Maintiennent leurs susurrements. Le mongolisme est latent.   La lunaison spirituelle, Maintient le suzerain. Les monitions attendront. … Lire la suite