Entre-deux

« Ma maison est pour moi une bête féroce et sans repos, j’erre par les routes ». Je fuis les murs qui entravent la lumière et le vent. Je fuis telle une mouche affolée entre abat-jour, tapis et plat odorant. Je fuis ces cloisons pour m’étendre partout sur les chemins, enlevant de mon espace ces rideaux qui … Lire la suite Entre-deux

Nuit ?

Dans mon petit studio sous les toits une envie brusque et impérieuse m’envahit : sentir autour de moi la voute céleste et sombre. Vite je m’emmitoufle dans le premier imper à portée de main. Les étoiles sont absentes, les ruelles sont vides. La pluie tel un rideau silencieux enrobe d’une volupté tranquille un petit manège charmant. … Lire la suite Nuit ?

Rouges en acrostiches

Royaume écarlate Ocrée légèrement Utérus malmené Grains de sang Entière berbère Ingrid Ôtachêne Vertigo d’alcool Millésimé Beaujolais Longtemps espéré   Grenadine en grains Récolté au matin Enserré sous les doigts Naturellement bio Apaise la soif Te quiero   Gallion chargé d’épices Amarré à Mokha Rapporte les piments yéménites Anticipe les ducats Narco-traffique le shit Charge … Lire la suite Rouges en acrostiches

Journal de bord

Je m’appelle Patrick Veau, boucher de mon état à St Mare la Jaille Je viens de m’unir à Marceline, profession femme Au temps de ma cour empressée, je lui ai promis l’aventure enterre marocaine et me suis engagé à lui laisser en héritage ce carnet de voyage. Je prévois de mourir jeune. Ces deux promesses … Lire la suite Journal de bord

Cadavres exquis

Quand l’heure bleue paraît tu jettes dans le M’Goun un éclat de rires perdus. Au loin des enfants sortent de l’école. Ils courent, le chèche au vent dans le désert rouge. Une colonne d’énormes fourmis s’étire et avance vers tes grands yeux bleus. Elle en traverse le cristallin. L’œil de Caïn te désigne comme élue … Lire la suite Cadavres exquis