Ode aux corps sculptés par Camille Claudel

Ô ces corps souples et fermes, Alanguis, étrangers au monde. Exaltation de la jeunesse Ou au moins de la sveltesse. Les muscles saillent, Accrochent la lumière.     Élans partagés des amants Beaux et courbés comme roseaux dans le vent     Unis dans le tourbillon D’une danse éternelle Tendus dans l’intensité D’un infini baiser … Lire la suite Ode aux corps sculptés par Camille Claudel

En ce jour de janvier Nous t’allons célébrer Corps, concept simple apparemment Os, muscles, humeurs chaudes ou froides Rassemblés pour se faire individu Précisément construit dirait-on Si souvent défaillant pourtant. Dominique Benoist