Les cicatrices de l’Éternel, Scarface ou l’homme qui rit

Il est massif, trapu, il longe les murs. Une large écharpe lui barre le visage. Il fait nuit et les pavés sont malaisés, les rues obscures, dangereuses. Il semble glisser plus qu’il ne marche, son manteau long n’entrave pas ses longues enjambées. Subrepticement mais avec détermination, il ouvre une lourde porte cochère qui, chose rare, … Lire la suite Les cicatrices de l’Éternel, Scarface ou l’homme qui rit

Je me souviens

Je me souviens que ma sœur boite chaque fois qu’elle entre dans un hôpital. Je me souviens de “Johnny got his gun”, “Johnny s’en va-t-en guerre” écrit par Dalton Trumbo en 1939,  Johnny est amputé des 4 membres et a perdu la parole, la vue, l’ouïe et l’odorat. Seule sa mémoire est vivante. On l’entend … Lire la suite Je me souviens

Je me souviens

Je me souviens, petite, j’étais petite et déjà ronde, J’étais bavarde, rieuse, et gaie, en pleine forme. Je me souviens, petite, le cerveau ne pense pas au corps. Je me souviens, adolescente, j’étais petite et un peu ronde, Je me souviens de cette mode des filles filiformes, Je me souviens à l’adolescence, le regard des … Lire la suite Je me souviens

Je me souviens

Je me souviens de l’odeur de chlore émanant de l’eau ruisselante de la piscine sur ma peau. Je me souviens des rythmes du cœur provenant des machines et des cris des enfants en pédiatrie. Je me souviens des rires des enfants dans la cour de récréation de l’école. Je me souviens des rires des spectateurs … Lire la suite Je me souviens

La cicatrice

Étendue sur le sable et luisante de sueur, Yamina enleva son t-shirt. Louis eut un étourdissement; cette chose au dessus du nombril était monstrueuse, elle n’avait rien à faire là, elle était une intruse. Cet entortillement de peau luisante et violette, ce magma bosselé, avait l’impertinence de trôner au beau milieu de tant de beauté… … Lire la suite La cicatrice

Je me souviens

Je me souviens de l’odeur des couloirs, mélange d’eau de javel, de bouffe et d’excréments. Je me souviens du doyen des lieux, assis face à l’entrée, qui attendait les visites mais qui n’en avait jamais. Alors il chantonnait, les yeux clos, ravaudait les histoires et les souvenirs, les mains posées sur les genoux, et dans … Lire la suite Je me souviens