Ecorce naturelle, ma peau Ne s’écorche pas facilement, ni mon   Cœur ni mon corps brinquebalant Où le désir s’installe Rassurant comme une lumière dans la nuit Puis S’éteint dans le ciel de l’aurore Pascale Marchal