Monologue de la bouche

« Ce goût sucré-salé me ravit… j’adore suçoter ce pouce qui rentre par intermittence dans ma bouche… j’en éprouve tant de plaisir que j’envoie régulièrement l’info au patron, le cerveau tout en pensant que cela compensera quelque peu, les sensations de douleurs que lui transmettent les chairs blessées de ce doigt éclaté ! Ah ! mais… … Lire la suite Monologue de la bouche

Le psychédélisme du confinement

Mon état psychique est sûrement provoqué par mon absorption de drogues télévisuelles et il consiste en un débordement délirant de mes idées, à leurs distorsions, je l’espère, de faits ou d’images du réels. Il me semble parfois, aller jusqu’à ressentir des hallucinations psychosensorielles. Est-ce que je gère mal la temporalité et l’immédiateté, je ne sais … Lire la suite Le psychédélisme du confinement

Depuis ma fenêtre, les yeux sur mon pommier, En fin d’après-midi, tristement je m’assieds. Je lanterne au destin, mon assombrissement, Dont le tableau m’évoque un bouleversement.   Ici, tremblent mes peurs, qui comme les écumes S’enfoncent dans la mer, dans une opaque brume, Où la vague gronde, folle et impérieuse. Elle annonce ses soirs, se … Lire la suite

Aux confins du corps

Virtuel La subjectivité de notre regard reste virtuelle, Fût-elle, marquée par l’empreinte de nos aînés. Il y manquera toujours une profondeur spirituelle, Malgré notre éducation morale, esthétique, malgré, malgré…   Actuel Qu’il eût été sage pour l’homme d’avoir acquis la paix de l’âme, Car son activisme effréné est bien mis à mal, ces jours de … Lire la suite Aux confins du corps

Mélancovid

Covid dix-neuf, rien en toi ne m’adoucit, ni l’ozone Un peu renouvelé, ni l’écho des oiseaux dans le ciel, Ni la vocation de nos infirmières transformées en amazone, Ni les solennités de nos politiciens par trop superficiels.   Je ris de cet art nouveau, d’échafauder des plans inachevés, Des philosophies vides, autant que nos cathédrales, … Lire la suite Mélancovid

Le jeu de quille

Je ne sais faire des vers, Mais, je sais jouer aux quilles. J’aurais aimé le trictrac, Mais, je suis bien plus pervers, Il me faut plus que deux billes, Pour tout l’univers, en vrac.     Culbuter, par coup de boule, Tous au sol, neuf bouts de bois. Au jeu, je joue le premier, Je … Lire la suite Le jeu de quille