Détournements

Le confinement – Inspiré par Jean de La Fontaine, détourné par Olivier de Driadi.   Le chien qui lâche sa proie pour l’ombre.  Chacun se confine ici-bas, On voit courir après le virus, Tant de fous, qu’on ne sait pas La plupart du temps, le terminus.   L’Oiseleur, l’Autour et l’Alouette.   Les injustices des pervers, … Lire la suite Détournements

Le rasoir

Monsieur le ministre de la santé, Mars 2050 Monsieur, Je sais par les réseaux sociaux que le cas de mon frère n’est pas unique et que depuis le début du confinement décrété par Monsieur Le Président et mis en application par vos soins dès le 16 mars 2020, que des comportements étranges et tout à … Lire la suite Le rasoir

La grande virale

Il est là, clandestin, chez-nous sans passeport, Lui, et sa cohorte venue semer la mort, Arrivé en marchant, ou en train, en bateau, Et même par les airs, sans flambeau ni drapeau, Pour sucer notre sang, aspirer notre sève, Pour sécher nos poumons, encager tous nos rêves.   Le tocsin a sonné, d’abord les réservistes, … Lire la suite La grande virale

Cannibale, calamiteux, Organisant toutes nos craintes, Nécrophages, pernicieux, Fragilisant nos âmes saintes. Insidieux, vil Corona Nimbé de mort, pourquoi l’enfer ? Emphysème pour le sana, Méritons-nous la mise aux fers ? Espères-tu, que confinés, Nous nous tairons, en repentis ? Trop de gloires vont nous happer, Si la guerre ne nous meurtrit. Olivier de Driadi

La porte d’entrée

Entrer en belle-famille, est souvent un moment redouté. On se conditionne, on se prépare sans jamais être prêt, il s’agit de paraître naturel, mais dans l’idée même, il y a la notion de paraitre, ce qui a le don de mettre mal-à-l’aise. Le premier contact est le substrat entre les yeux et le toucher, le … Lire la suite La porte d’entrée