La cicatrice

Étendue sur le sable et luisante de sueur, Yamina enleva son t-shirt. Louis eut un étourdissement; cette chose au dessus du nombril était monstrueuse, elle n’avait rien à faire là, elle était une intruse. Cet entortillement de peau luisante et violette, ce magma bosselé, avait l’impertinence de trôner au beau milieu de tant de beauté… … Lire la suite La cicatrice

Je me souviens

Je me souviens de l’odeur des couloirs, mélange d’eau de javel, de bouffe et d’excréments. Je me souviens du doyen des lieux, assis face à l’entrée, qui attendait les visites mais qui n’en avait jamais. Alors il chantonnait, les yeux clos, ravaudait les histoires et les souvenirs, les mains posées sur les genoux, et dans … Lire la suite Je me souviens

Ode aux corps de Schiele

  Accroupie est la femme Et de son corps exquis Surgissant, étonné L’enfant tout alangui.   Sous le regard fiévreux De l’homme dénudé Qui rêve d’un avant Où femme papillon   Sortait de chrysalide Ephémère chimère Aux ailes déployées Objet de son désir   Et l’homme torturé Entre joie et regrets De l’enfant qui est … Lire la suite Ode aux corps de Schiele

Encore toi, Ne me laisseras-tu   Cœur fébrile Oeil hagard Retrouver la paix Plaie ouverte Souffre douleur … Entremêlés et Nus   Chavirements Oubli. Ravissements et Plaintes Sérénité. Clarysse

Pachyderme baroudeur

Je ne devrais pas me trouver ici ; c’est sûrement une erreur. Les hommes ont construit des cubes colorés ; ils y ont mis des bruits pour que cela fasse plus vrai. Je voulais voyager à travers les rêves , je voyage à travers moi-même… Ma sueur coule sur mon front, à cause de la casquette. Les … Lire la suite Pachyderme baroudeur

Huis clos

Il y a au dessus d’eux un mikado de pierres, un enchevêtrement de colonnes et de tuyaux déchiquetés, crachant des étincelles…et de la terre, beaucoup de terre… L’air est saturé de poussière. Les mineurs, Luis et Florencio, sont coincés sous terre, à 500 mètres au-dessous de la surface, dans la mine San José, au Nord … Lire la suite Huis clos