Abécédaire – RMQ

A comme amour parce que chacun de ces objets vus de près se révèle particulier

B comme beau parce que tous les soirs je passe les premières heures de l’obscurité à remplir ces pages

C comme cercle parce que tu attaches ta ceinture

D comme deux parce que tu libères ton poignet de la prise

E comme éclat parce que grâce à un permis spécial de la direction, m’a expliqué Melle Zwida, je peux entrer dans la prison

F comme folie parce qu’une inclination naturelle me porte  effectivement à reconnaître mes états d’âme

G comme gris parce qu’il serait indiscret, lecteur, de te demander ton âge

H comme hélice parce que tu pratiques une ouverture

I comme instable parce que tu pourrais lui dire que cela n’a pas d’importance, que ce n’est pas le roman que tu cherchais

J comme joie parce que l’espace vide et insensible dans lequel se situent les sensations visuelles peut être subdivisé

K comme kaléidoscope parce que découvrir que j’étais de nouveau capable de bonnes manières

L comme loyauté parce que je commençais à concentrer mon attention pour saisir les sensations les plus infimes

M comme Minou parce que la conclusion à laquelle portent toutes ces histoires , c’est que la vie qu’on a vécue est une

N comme nu parce que les incendies criminels dans ses machines à sous le tenaient à leur merci

O comme ostensiblement parce que je n’avais jamais été capable de prendre un ton enjôleur avec les hommes

P comme peureux parce que je marchais en zigzag, serrant les clefs de mon appartement

Q comme quand parce qu’elles semblent vivantes au fond de la gorge

R comme rester parce que les jeunes filles rotaient maintenant en public et pétaient

S comme sensuel parce qu’éviter de se rendre au manque de bon sens du moment

T comme toi parce qu’ils étaient visiblement anxieux

U comme unique parce que l’homme regardait droit devant lui

V comme volontairement parce que je sentais que les choses étaient en train de prendre une bien mauvaise tournure

W comme winter/ week-end parce qu’elle attend justement de moi que j’écrive ce qu’elle ne sait pas

X comme xérès parce que parfois je pense à la matière du livre à écrire comme à quelque chose qui est déjà là

Y comme ying parce que quelqu’un il y a des siècles, avait dû croire qu’il avait trouvé le pays de l’or

Z comme zigzag parce que je me garai dans l’avenue, je remontai vers la petite place