Valse hésitation

Au premier plan, il se détache, adossé au muret gris bleuté, marbré, froid. A sa droite une boule (pierre, acier ?) fendue en son milieu par une ligne courbe qui divise les deux hémisphères en part égale. On dirait un grelot.

La silhouette de l’homme est statique, traversée par un paysage de collines et de montagnes bleutées, nuancées, fin de nuit.

Au milieu du paysage inscrit dans ce corps translucide, un château domine les collines boisées : isolé, fermé. Son château ?

Plus haut, le ciel bleuté, l’heure bleue, le visage au regard immuable, nez aquilin, bouche cousue. Un chapeau melon cache le crâne. Le haut du corps fixe, froid, se détache dans le noir de la nuit. Au-delà, l’homme n’est plus, il revient, il repart, il hésite, mélancolie, solitude, âme en partance, ombre évanescente.