Middle sexe

 

La révolte s’ourdit tout au fond de mes tripes. Et, si j’étais femme et homme à la fois, middle sexe ! Abyssale angoisse, je suis un vers de terre. Les profondeurs de geôle ont un goût de catacombes. Mais, j’assume avec terreur l’anarchie de mes semblables. Si comme les racines je m’enfonce, avec les verros, nous ferons la fronde. Les profondeurs sont devenues nos lieux de rencontre. Malgré leurs exorcismes, nous remontons le tunnel, chaque fois plus haut. Nos peurs deviendront les leurs, des couples se suicideront. Plus de concupiscence, plus de désirs inachevés, plus de duperie. Ce qui est dessous, sera un jour dessus. Les mâles auront perdu leur dominance, en eux les femelles seront confondues. L’erreur génétique a pris le dessus, c’est irréversible. On se compte maintenant par centaines, bientôt par milliers. Notre nouvel ordre se trame, l’auto-suffisance deviendra le crédo. L’autoreproduction permettra la régulation. L’information circule dans les bas-fonds, cryptée pour l’ancien monde. Le monde nouveau prépare ses fondations, le monde middle sexe.

D.D’O