Il automne dans mon cœur un souvenir des plus fort, une ritournelle de ballons, dans la forêt couleur d’automne,
Il automne dans cette brume, le rire, la joie, les bruits de pas, courant sur le tapis de feuilles,
Il automne sur ces arbres dénudés qui ont tapissé le chemin pour nous inviter à y passer un moment,
Il automne sur le temps suspendu … assis sur un tronc d’arbre à contempler le paysage et à sentir l’odeur des feuilles fanées,
Il automne ce beau dimanche ensoleillé, où l’âge n’a plus de saison,
Il automne sur ce perchoir où les oiseaux ont disparu, dans cette forêt de Roumare, où seuls les insectes travaillent à corps perdus,
Il automne sur ma mémoire ou dans mes souvenirs, des châtaignes écrasées ou ramassées dans un panier,
Il automne lorsque dans la maison, je retrouve quelques clichés de cette partie de ballons en famille, où les photos en noir et blanc ont oublié les couleurs – automne d’antan

Mariethé