Rêve d’un couple en collection ou …

Rêve d’un couple en collection, ou Collection de couple en rêve, ou Couple d’une collection rêvée
 
La tension onirique comme une 1 blanche psychédélique et érotique. Rêve embarqué sur 2 inconscients branchés. Des artistes en-capitonnés en folie à 2. Accumulation de leurs vœux. Nœuds de mariés poétiques surfant sur nuage de carton articulé. Quand Annette rencontre Cricri. Messagère entre deux eaux usées.
Fatigue bleutée mais empoussiérée. Cartographie postale. Amoncellement du passé honteux. Médecine parallèle entre elle et lui. Rien n’atteint la puissance de vie et de mort dont il parle. Ses objets à elle flottent dans un effort pluriel face à sa petite mémoire comme dans une petite mort.  Leur pacte est non-dit mais l’attaque est forte : ils entrent en survie. Le problème est un exemple et l’instant collectif devient projet.
Son corps à elle devient détail dans l’instant piégé entre ses tiroirs à lui.
Lutter de front est impossible mais  dire est prescription. La tâche immense qu’ils vivent ensemble fût une boule dans le ventre du monde.
Après explosion, enquête minutieuse. Soulagement du dedans, abri atomique pour repos conceptuel.
Incendie d’improbable authenticité leur saute au visage de cire.
Après tant d’années s’en étouffer. Chercher à casser le classement, brûler ses étiquettes, griffer ses photos. Pleurer de l’or la perte de négligence. Sa peine est infinitésimale. Infini t’es si mâl(e)…raisonne cette amorce de réveil.
Si tu crois encore que l’authentique te sauvera, tu peux te coucher ou te lever tôt.
Dernière période de valse en cuir, salve de nuit. Un tutu noir envoie des sourires glaçants entre 2 attaches parisiennes mal huilées. Une ficelle attache l’immense neige côtoyant le grand.
Coupables ils se retrouvent serrés l’un contre l’autre, perdus l’un pour l’autre.
Dans une réussite malmenée, ils se retrouvent enchâssées d’éléments et de situations rangées en projet.
Rassurer la vie qui bat pour mourir d’art : ils vécurent en sécurité dans le vol des autres.