Mémoires – La belle absente

Consigne oulipienne

Composer un poème comportant autant de vers que les lettres de MEMOIRES. L’on s’interdit dans le premier vers,  la première lettre du mot « Mémoires » dans le deuxième vers, la deuxième lettre et ainsi de suite…

 

Un vide absolu,

Noir, lourd, fulgurant,

C’est l’oubli à cru.

Anxieux, dérangeant,

Affreux et goulu,

Sans vie, sans levant,

Horripilant, joufflu,

La mémoire en plan.

D. D’O

Cacahuètes, café, Danièle, Claudine, Didier
Situation
Déjà vécue avec plaisir et douceur
Lumière
Jeux d’ombres sur le carrelage
Apaisement
Crayon qui court, noircit
La page.

RMQ


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s