Ce mec fêlé

Consigne: pas d’autre voyelle que le « e » avec ou sans accent

Hélène, cette femme frêle et fêlée s’emmerde. Elle sent le célèbre chêne. Près des pensées célestes, elle s’énerve et se prend sept fessées. Elle se fend de cette pêche éternellement rebelle, elle est le prêtre des pestes en ce temple détesté

Thérèse

Je, fêlée…

De cette fenêtre, je rêve d’être éternelle. Mes pensées s’emmêlent. Je redescends en terre ferme, je sens et je mens. Je m’éprends des chèvres, de celles des belles crêtes d’ébène. Je prends des fessées, déteste le remède, entends le prêtre célébrer genèse et peste verte

Cet ère me jette et… et je reste

Cécile

Le mec fêlé est énervé. Hé ! Mec ! Ne prends que cette ferme !

Je fends le chêne et te le lègue…

Le père épelle le texte : « les gens détestent Hélène »

Le prêtre embêté célèbre messes et fessées

Michèle


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s