Blancs

poussières de couleur

Blanc de sel

Le deuil blanc en coiffes des femmes de marins

Grains de sable en berne avançant sur un quai

Tandis que se figent

Usées par les prières les boules noires d’un chapelet

Blanc de dentelles

Le filet blanc des embruns

L’évanescence des tourbillons d’écume

Rejetant sur la digue les bribes d’âmes

Emportées par l’océan

Blanc de musique

Des blanches, rose-saumon

Notes alanguies d’une guitare

Et sous les touches d’un piano les croches,

De celles qui réveillent la plainte des femmes

Blanc de fiction

Sous la Revue Blanche de Natanson

Du vermeil et de l’ébène

Pour une gitane muette

C.D


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s